Beauté: les 8 astuces pour réussir son maquillage post-cuite!

Mis à part les grands réfractaires et les buveurs du dimanche, pouvez-vous me dire qui ne s’est jamais fait avoir par celui qu’on appelle  « le petit verre de trop »,   qu’on se voit proposer juste avant de quitter la soirée ? Notre raison sait pourtant qu’il serait plus judicieux de partir avec sa dignité encore intacte  et les idées claires. Mais dans ce genre de moment, animé par l’ excitation de la soirée et surtout par  les quelques verres bus précédemment,   on s’ entend répondre d’une voix déjà bien éméchée : « Ouais allez… juste un petit  dernier pour la route !! »

Et c’est là que le bât blesse. Poussé par notre faiblesse, on se retrouve le lendemain  avec la tête en vrac, des cernes des 3 km de long,  l’œil bouffi et la bouche pâteuse !

Commence alors une longue, très longue journée de souffrance ! Dans le meilleur des cas on a  congé le lendemain. On peut  donc rester toute la journée à « larver » telle une loque sur votre canapé en attendant que ça passe.  Dans le cas contraire, il se peut qu’on ait été victime de ce qu’on appelle communément un « jeudredi ». On se retrouve donc  le vendredi matin à essayer tant bien que mal à cacher les vestiges de la veille.

Pour palier à cette horrible éventualité,  voici quelques astuces afin de limiter la casse et être,  dans la mesure du possible,  présentable au lendemain d’une bonne grosse cuite.

1 . Combattre la déshydratation à chaque instant :

Comme dit si justement le proverbe : « mieux vaut prévenir que guérir » !

Comme chacun le sait,  l’alcool déshydrate. En trop grande quantité, l’alcool va perturber la production d’une hormone appelée « vasopressine » dans le cerveau. Celle-ci régule l’activité des reins qui vont alors produire trop d’urine et donc évacuer de grandes quantités d’eau.  Le peu d’eau présent dans les verres d’alcool absorbés ne permet pas de compenser les pertes.

Ce phénomène est à l’origine bien souvent d’un énorme mal de tête, un teint brouillé et des yeux bouffis. Afin donc d’éviter ce résultat désastreux, le mieux serait de boire de l’eau entre vos verres d’alcool ou alors  avant d’aller vous coucher (je sais, jusque là je ne vous apprends rien).

Préférez de l’eau tiède ou des tisanes. Plus l’eau est à température proche de celle du corps, plus elle est absorbée rapidement par l’organisme. Pour maximiser le tout, ajoutez quelques gouttes de jus de citron pour un effet détox  garanti.

2. Appliquer un soin hydratant intensif :

Comme le reste de notre corps, la peau aussi manque inévitablement d’eau. Elle a besoin d’être réhydratée en profondeur afin de lui redonner son élasticité et son éclat. C est pourquoi il est nécessaire d’ appliquer un masque hydratant intensif qui va réhydrater votre épiderme en profondeur, lisser et  raffermir les traits. Après avoir démaquillé et nettoyer votre peau (le soir même bien sûr) appliquez en grande quantité votre masque pendant 15 min. Terminez par vaporiser une eau thermale puis votre soin hydratant habituel.

Quelques produits (huiles-crèmes-masques):

« Aqua Précis »-crème confort hydratation dynamique- Uriage

product_main_uriage-aquaprecis-creme-confort

Midnight Recovery Concentrate- Kiehl’s

Midnight-Recovery-Concentrate-Hi-Res-Image

Masque crème hydratant- Caudalie (vinosource)

vinosource_masque_creme_hydratant_50ml

Aqua source non stop-Masque SOS hydratant- Biotherm

mas

Crème fraîche- crème énergisante hydratation 24H- Nuxe

nuxe_crfraiche_suractivee
  1. Dégonfler les yeux bouffis :

Causés par la déshydratation et la fatigue, il arrive bien souvent que les lendemains de hier se soldent malheureusement aussi par des yeux gonflés. Pour remédier à cela, voici quelques méthodes connues :

  • Appliquer sur les yeux 2 sachets de thé (de préférence du thé vert) préalablement mis au congélateur. Sinon les dosettes souples usagées de café à appliquer froides 3 ou 4 minutes  fonctionnent aussi.
  • Appliquer 2 petites cuillères froides sur les paupières et les poches.
  • Appliquer sur les yeux 2 rondelles de concombre ou de pommes de terre.
  • Appliquer sur les yeux des compresses d’eau de bleuet.

Sinon, pour les plus téméraires,  il y a toujours l’astuce anti- yeux gonflés de Kate Moss,  experte en la matière,  qui préconise de remplir un lavabo avec de la glace et des concombres et d y plonger la tête dedans. C’est vous qui voyez!

Toutes ces méthodes dites « de grand-mère » ont le pouvoir de désenfler et décongestionner les yeux.

Pour celles qui sont plutôt réfractaires à ce genre de méthodes, certains produits ont été créés spécialement pour atténuer les poches :

Puff off- Benefit

benefit-cosmetics-puff-off-instant-eye-gel-d-2014121711405473-395155_alt1

Super aqua eye- Guerlain

P060390
  1. Opter pour un maquillage bonne mine:

Après avoir décongestionné ses yeux puis avoir hydrater sa peau en profondeur,  place à la mise en beauté. Les lendemains de fête, le teint est souvent terne et la peau sèche. Les yeux  rougis par la fatigue et les cernes sont plus marqués. Bien qu il y ait du boulot pour atténuer les dégâts,  il s’ agit d’opter pour  un maquillage frais et  léger. Fragilisée par la fatigue et l’alcool, la peau a besoin de respirer !

Un teint éclatant :

C’ est bien souvent avec  le teint brouillé qu’ on se réveille le lendemain d’une grosse cuite. En plus de choisir une texture de fond de teint crémeuse et légère, il est conseillé d’ opter pour un fini lumineux qui vous donnera instantanément une bonne mine.

Choisissez de préférence une BB ou une  CC crème dans laquelle vous aurez ajouté une touche illuminateur pour obtenir ce fameux teint  éclatant  et tout en transparence.

Au préalable, appliquez une base de teint elle aussi illuminatrice. Elle a le pouvoir d aider au maintien et à l’éclat de votre maquillage.

Des cernes neutralisés :

Les cernes post-cuite ne sont pas une mince affaire à camoufler. Plus marqués que d’ordinaire ; souvent  bleutés, violacés ou un peu rougis… toutes les couleurs (ou presque) y passent. Un simple anti-cernes n’ est souvent pas suffisant, il vous faut artillerie lourde.

Si vos cernes sont violacés, appliquez un anti cernes tirant légèrement vers le jaune. Si au contraire elles sont bleutés, appliquez plutôt un anti-cernes virant  vers l’orange. Ainsi, par leur couleur opposée,  vos cernes  seront plus facilement neutralisés.

Un regard nude :

Exit le smoky eye , place à de la légèreté. Pour ceci un crayon couleur chair (à préférer au blanc pour plus de naturel) est requis. Appliqué dans la muqueuse, il va neutraliser le coté rouge de l œil.

Vous aurez besoin également d un illuminateur liquide que vous appliquerez sur l’ arcade et la paupière mobile afin d apporter de la lumière au regard. Si vous voulez mettre du fard à paupière, appliquez de préférence des couleurs  claires et neutres, rien qui n’alourdisse le regard.

Un blush rosé :

Choisissez de préférence un blush crème qui sera idéal pour votre peau déshydratée par l’alcool. Sa couleur rosée, quant à elle,  va tout de suite vous donner bonne mine et réveiller votre teint. Pour un effet concluant, n’ hésitez pas a opter pour une couleur vibrante avec un sous ton froid (bleuté). Celui-ci va permet de faire ressortir le blanc des yeux, pour un total look frais.

Des lèvres intenses :

Une des astuces pour un maquillage post-cuite est de faire diversion. Afin de détourner l’attention sur vos yeux rougis et fatigué, n’ hésitez pas a mettre une couleur vibrante sur vos lèvres. Celle-ci apportera instantanément de l’éclat à votre maquillage.

Voilà mesdames, j espère avoir pu être utile et apporter une petite contribution à l’art du camouflage post-cuite. Peut- être en aurez vous besoin en cette période où  les apéros de fin d’année bien arrosés vous guettent. Rappelez vous toujours que malgré l’alcool et le manque de sommeil, il y a toujours moyen de sauver la face auprès de votre patron le lendemain avec un joli maquillage bonne mine!