Comment choisir ses pinceaux de maquillage:

Lorsque je donne un cours de maquillage et que je demande aux femmes d’apporter leur trousse de maquillage, je m’aperçois que bien souvent, à l’instar de  palettes de fards à paupières, crayons, rouges à lèvres, gloss et j en passe, peu d’entre elles viennent avec des pinceaux (hormis peut-être celui de la poudre matifiante). La question ici n’est pas de juger la pose du fond de teint faite  avec les doigts ou l’ application  de  son fard avec la mini-mousse vendue avec ; mais bien de démontrer l’importance qu’a l’utilisation de bons pinceaux à maquillage sur le résultat escompté.

La célèbre maquilleuse Dany Sanz,  fondatrice de la marque « Make Up For Ever »  disait dans un article récemment :« Un pinceau doit être fait pour faciliter le geste ».

En effet le fait d’utiliser des pinceaux pour se maquiller permet de mieux doser, dégrader et flouter la matière. Le résultat en est d’autant plus léger, propre et naturel.

Pour cela pas besoin de changer toute votre routine beauté ni de vous ruiner dans l’achat d’ un million de pinceaux dont vous n’allez pas utiliser la moitié. Seul une dizaine de pinceaux suffisent à réaliser un bon maquillage digne des plus grands maquilleurs. Mais encore faut il savoir quels pinceaux acheter, en quelle matière et pour quelle zone du visage l’utiliser. Voici un petit descriptif qui, je l’espère, vous aidera à vous y retrouver lors de votre prochain achat de pinceaux à maquillage.

Les catégories de pinceaux :

En premier lieu les pinceaux se divisent en deux catégories.  Les pinceaux à poils naturels et les pinceaux à poils synthétiques. Le choix des pinceaux  se fait principalement suivant la texture du maquillage utilisé. Cette distinction est à faire impérativement afin d’obtenir un résultat des plus probant.

Les pinceaux à poils naturels :

Souvent confectionnés à partir de poils de martre, d’écureuil, de poney ou de chèvre, ces pinceaux sont idéals et conseillés pour toutes les matières poudreuses. Leurs poils doux et souples permettent de garder le pigment et accrocher la matière.  Les dégradés,  les maquillages aux fards secs,  diffus ou fumés,   et l’application de la poudre matifiante ou du blush poudre deviennent alors un jeu d enfants.

Faites attention toutefois à choisir des pinceaux souples mais pas mous. Sinon il sera impossible de diriger le fard sur la peau et de le placer juste là où  l’on veut.

Quant à la qualité, assurez vous que votre pinceau ne perde pas ses poils ( ou ne restent collé à votre visage). Pour prévenir cela et ralentir l’usure de votre pinceau, n’utilisez pas de corps gras sur les pinceaux de maquillage à poils naturels, car cela les abîment. A terme le gras atteint la base du pinceau et le fait se dégarnir.

Les pinceaux à poils synthétiques :      

Ces pinceaux sont fabriqués à base de nylon. Leurs poils sont plus rigides,  épais et crochent moins la matière. Ils sont idéals pour l’usage des produits liquides et les corps gras tel que le rouge à lèvres, l’ anti-cernes, le fond de teint liquide ou les  crèmes. Ils sont également à préférer pour  travailler les zones et les lignes  précises  telle  que la bouche ou le contour d’œil.

L’usage des pinceaux :

Le pinceau à fond de teint :

Pour ma part, je dirai qu’il existe 2 catégories de pinceaux à fond de teint. Celui-ci se choisit suivant la couvrance désirée :

Foundation-brush-e1294592636600
  1. Le pinceau plat aux poils synthétiques. Celui-ci est idéal pour un résultat naturel mais couvrant.
  2. Le pinceau dit « fluffy » (en tout cas c’est comme ça que je l’appelle ;O)) alliant un mix de poils synthétiques et naturels hyper doux. Celui-ci par contre est à préférer si vous êtes adeptes du teint léger tout en transparence.

Le pinceau anti-cernes :

Le pinceau anti-cernes se choisit également en poils synthétiques et similaire au pinceau plat à fond de teint, mais en plus petite taille pour permettre une meilleure précision.

pinceau-pour-anti-cernes-qualite-pro

 

Le pinceau pour la poudre :

Choisissez- le en poils naturels et souples afin d’avoir une application diffuse et un résultat léger et naturel.

Le pinceau pour le blush :

Comme pour le fond de teint, le pinceau blush se divise en deux catégories suivant la texture du blush :

Le blush poudre : Choisissez un pinceau aux poils souples et naturels. Il doit être suffisamment large pour recouvrir l’entièreté de la pommette et avoir des bouts ronds ou biseautés. Il peut également s’utiliser pour sculpter son visage avec une poudre foncée.

Le blush crème : Choisissez le fameux pinceau « fluffy » qui va vous donner un rendu très léger et diffus du blush sur la pommette. Travaillez la matière en faisant des gestes ciculaires sur le point culminant de la pommette.

blush-brushes-e1294592794142

Le pinceau à sourcil :

Le pinceau à sourcil est rigide et en poils naturels. Sa coupe est biseautée et permet de bien travailler les angles.

Mon-beau-sourcil-lauramercier-Medium-175412_L

Le goupillon :

Il est indispensable pour  travailler les sourcils. Il brosse les soucrils afin de les coiffer et enlever les particules de fond de teint et de poudre qui s’ y dépose parfois.

Il a également l’usage de séparer les cils lors de l’application du mascara, pour éviter les paquets.

P1020736

Le pinceau  ombreur :

C’est un pinceau plat, à base large. Son extrémité est arrondie et ses poils sont denses. Il est fait de poils naturels (mais si vous voulez appliquer un fard crème, choisissez-le en poils synthétiques) et a été conçu pour appliquer en aplat les fards sur la paupière mobile.

220-luxe-grand-shader-l-01

Le pinceau pour le contour d’œil :

Intensifier le contour de son œil sans un trait d’ eye-liner c’est possible. Pour cela deux pinceaux sont possible:Celui-ci se choisi selon le résultat, diffus ou graphique, que vous voulez obtenir.

Le premier est fait de poils naturels, denses et très durs. Il permet d’appliquer avec finesse et précision de la matière en raz de cils (généralement pour les cils inférieurs)

Le deuxième est un pinceau plat et court. Celui-ci est idéal pour souligner  et/ou  estomper le fard à paupières en  contour d’oeil. Le résultat est plus diffus.

e15-2t
31SWiZ667tL._SY300_

Le pinceau pour le creux de la paupière:

C’est un pinceau à poils naturels, longs et souples. Il est indispensable pour donner de la profondeur et agrandir le regard. Son extrémité est généralement pointue afin d’obtenir plus de précision lorsque le fard est appliqué sur le pli palpébral.

img47026

Le pinceau estompeur:

Ce pinceau aux poils naturels et touffu n’est pas ou peu pointu. Sa forme évasée est idéale pour dégrader ou estomper  les fards appliqués en creux de paupières. Choisissez-le proportionnellement à la grandeur de votre paupière.

classic_blender

Le pinceau eyeliner:

Ce pinceau, idéal pour appliquer l’eyeliner en gel ou liquide, se choisi  ultra-fin ou biseauté.

Le premier (celui du haut) demande de la dextérité et donne un rendu tout en finesse et en subtilité. Le second est à préféré pour les débutantes. La coupe biseautée permet une meilleure direction de la ligne.

dsc00732

 

Le pinceau à lèvres :

Choisissez-le en poils synthétiques et de préférence plat, allongé et au bout arrondi. Il permet une application homogène et précise de la matière.

pinceau-professionnels-524-fs

 

 

L’entretien des pinceaux :

Pour garder une bonne hygiène et une longévité, qu’ils soient naturels ou synthétiques, les pinceaux ont besoin d’être nettoyé régulièrement.

Pour cela, deux options s’offrent à vous :

La première serait de les nettoyer  au savon doux en les rinçant ensuite à l’eau claire avant de les laisser sécher à l’air libre. La seconde serait d’acheter dans le commerce un nettoyant spécifique à pinceaux, qui ont l’avantage d’être désinfectant en plus de les laver.

Voilà mesdames, j’espère que ce petit guide aura pu être utile pour l’achat futur de vos pinceaux à maquillage! Alors surtout n’oubliez pas d’être attentives à la textures avec laquelle vous allez utiliser vos pinceaux et au rendu souhaité de votre maquillage.

Un bon choix de pinceaux est le commencement de tout bon maquillage!

Et pour celles qui désirent améliorer leur technique et pratiquer les bons gestes, n’hésitez pas à me contacter pour prendre un cours de maquillage. Seule ou en groupe; à Lausanne, Genève, Aigle, Montreux, Morges ou ailleurs en Suisse, je me déplace pour votre plus grand plaisir et le mien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.